17 novembre 2010

Où on assiste à la transformation de Super P.P

Salut, 

c'est beau la magie de la BD, quand les profs peuvent se transformer pour de vrai en super-héros...et où les super vilains ont des soucis d'haleine.

CYA!

Posté par tomz à 14:07 - Une année scolaire - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

    ahah!
    La dernière bulle est juste enorme!

    Posté par Pascale, 17 novembre 2010 à 17:56
  • Mais quel abruti ce Raillâne !

    Posté par G, 17 novembre 2010 à 18:15
  • j'adore!!
    et effectivement le dernière réplique vaut son pesant de cacahuètes!

    Posté par malo, 17 novembre 2010 à 18:50
  • Que dire de plus que Malo et Pascale ? Excellent ! On dirait mes élèves en plus grands et en plus bête (forcément !).
    D

    Posté par Mistinguette, 18 novembre 2010 à 22:41
  • C' est bien joli de se transformer en super PP dans sa sublime grenouillére en lycra, mais la vraie question c'est comment on fait pour revenir à son identité civile lorsque qu'on a vraqué toutes ses fringues au 4 coins du bahut ?!

    Posté par Proctor, 20 novembre 2010 à 16:30
  • LOL... on dirait que l'autorité super héros ça ne fonctionne pas non plus ?!!!

    Posté par mypianocanta, 20 novembre 2010 à 20:36
  • C'est logique, qui dit Super Héros dit Super Vilains. Mais là ils font quand même un peu peur les méchants de l'histoire, la super mauvaise foi ça reste une arme terrible. Vivement la suite qu'on puisse voir la réaction de super P.P

    Posté par Toc, 21 novembre 2010 à 13:57
  • D'accord avec Proctor : il y a là un vrai mystère à résoudre !

    Posté par Mistinguette, 21 novembre 2010 à 14:39
  • Proctor et Mistinguette> Ah quoi elles servent les armoires qu'on trouve au fond des salles de cours? Ah cacher des affaires de rechange bien sûr! Alors vite, avant la sonnerie de file dans ma salle, et je retrouve mon identité...

    Mypianocanta & Toc> La mauvaise foi des super-vilains du collège c'est encore pire que la kryptonite...

    Posté par Tomz, 21 novembre 2010 à 23:12

Poster un commentaire